Visite du cortège

Les temps sont durs. Alors que mon reflex est en réparation pour la deuxième fois en deux mois, certains se battent pour l’éducation, un salaire ou bien un autre monde. Blague à part, m’étant fait généreusement prêter un appareil photo, j’ai pu garder quelques images du cortège qui anima les rues vallonnées de Poitiers, manifestation d’ailleurs exceptionnelle : elle a quand même réuni de 15 000 à 35 000 personnes selon les sources, ce que je n’avais jamais vu dans cette ville qui atteint péniblement les 90 000 habitants. Un long cortège, donc, pour une ambiance bizarre. Peu de bruits, peu de sifflets, encore moins de chants et des slogans timides. En un mot : morose, déprimé. Des gens fatigués que leur nombre ne consolait même pas, on est loin de l’ambiance de joyeuse autogestion qui anime en ce moment l’amphi «libéré» par la coordination étudiante (j’en parlerai ici bientôt).

Bref, un grand succès en demi-teinte. En attendant une série plus romantique à travers les canaux de Bruges, vous pouvez toujours vous plonger dans la fumée des torches de détresse et prendre un bain de foule, mais dans cette manif, ce ne sont pas les gaz lacrymo qui risquent de vous piquer les yeux.

< Diaporama, ici >

Cortège poitevin du 29-02-09-36
Publicités

6 Commentaires

  1. belette dit :

    Certes les visages sont graves et la situation sérieuse. Quand les tranches d’âges (toutes professions confondues) dites « actives »descendent dans la rue, le pouvoir en place devrait se méfier. Le socle s’ébranle. L’étape suivante sera la colère. mais combien de temps faudra t’il encore?…

    C’est du bon reportage. Tes clichés rendent bien l’atmosphère générale. Tu n’as pas oublié la pointe d’humour quelque peu grinçante et ton goût pour la composition.

    Celle dans laquelle tu réussis le mieux la synthèse de tout cela est sans aucun doute celle de l’affiche couchée sur le bas côté. Mais j’aime aussi beaucoup, d’un point de vue esthétique, celle de la foule prise en plongée et, pour la charge émotionnelle qui s’en dégage, celle du profil entre deux banderoles. Pas mal du tout pour un reporteur sous équipé!…

    J'aime

  2. laurence dit :

    Bonsoir Olivier.
    Au moins vous avez eu de la chance d’avoir beau temps pour cette manifestation, la notre c’est passé sous la pluie, d’où des photos pas terribles.
    j’aime bien la 5 avec le panneau, comme ci c’était normal de laisser le passage à toutes ces personnes venues crier leur ras le bol.La 17 me fait penser à un tableau de la révolution de 1789.
    Sur certaines ,on a l’impression d’une manif bon enfant , sur d’autres les visages sont graves.
    Il faudrait faire un grand panneau devant l’Élysée avec les photos de toutes les manifestations qui se sont déroulées en France ce jour là.
    amicalement .Laurence

    J'aime

  3. DaD dit :

    :o( Chui veeert !!! j’ai fermé l’onglet au lieu de valider les DIX – SEPT commentaires que j’ai pris plus d’une heure et demie à écrire…
    Faut que je dorme un peu, quand même.. Tant pis, je reviendrai !
    J’aime beaucoup la dernière image, celle aussi de la foule vue de dessus, les bannières et bien sûr le panneau ! hihi !
    Cette fois, je sube mite le commènteu !
    Hihihihihihiihihi
    Bibi !
    DaD

    J'aime

  4. dom dit :

    Et oui, la colère gronde …. Nous étions environ 5000 à Saintes , 7000 à La Rochelle , 3000 à Rochefort , 500 à Jonzac ….. Les chiffres , ON leur fait dire ce qu’on veut … Toujours est-il que NOUS étions là , jeunes , moins jeunes , retraités et même quelques enfants avec parents et instits …..
    Ambiance très calme , peu de slogans de chants ou de cris . Un long cortège au long duquel nous avons partagé nos inquiétudes et nos révoltes…. des retrouvailles étonnantes aussi … des gens perdus de vue , des collègues d’autres structures…..Beaucoup de discutions , création de liens…. bien
    Travaillant dans le « social  » je sais que d’autres mouvements restent à venir (réforme de notre convention collective ! une honte ! ).
    Tu auras sûrement de quoi faire le 19 mars …. ou avant
    Bonne continuation !

    J'aime

  5. Julien (un criticien de passage) dit :

    Bravo cher photographe pour ton blog. Tu manies l’appareil photo avec talent et dextérité, aussi à l’aise à la ville qu’à la campagne. J’ai passé un très bon moment à voyager grâce à tes photos, de La Rochelle à Paris en passant évidemment par Poitiers. La capitale poitevine, en dehors des manif’ et autres festivals, est décidément un magnifique lieu d’inspiration en elle-même. Continues comme ça car j’attends la suite du voyage avec impatience.

    J'aime

    • lepasduchatnoir dit :

      Merci bien, cher confrère ! En attendant que tu trouves un labo sur Grenoble ou que tu aménages ta salle de bain, persévère, garde ta dextérité à toi et tes images de côté !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s