Poitiers par l’exploration

Panneau horaires d'ouvertures sur une vitrine cassée

Voir Poitiers par derrière. Mon appareil étant réparé, voici une nouvelle fournée encore toute fraîche. Pour reprendre les choses dans l’ordre, je suis rédacteur au magazine Bouge?. J’ai été amené, dans ce cadre, à parler d’exploration urbaine dans un article en forme de mise à l’épreuve. Pour les gens qui font de l’exploration urbaine, « Urbex » pour les pratiquants anglo-saxons, le but du jeu est d’apprécier la solitude des lieux désertés de la ville. Voir l’autre côté du décor. Visiter les endroits qui, bien que partie intégrante d’une cité, sont laissés à l’abandon et désertés. Scruter les ornières cachées, les bas-fonds, ces endroits où se révèle une part de l’identité d’une cité. Cela peut être le côté face, un chantier ou un tunnel de métro après l’heure de la fermeture, mais aussi les lieux abandonnés ou tout simplement fermés au public : friche industrielle, égout, carrière, souterrain, silo, toit… En quoi cela nous concerne-t-il, me direz-vous ? C’est que, souvent, ces citadins explorateurs prennent des photos. Certains sont même de très bons photographes. Et autant dire que le résultat envoie le bois.

Par le trou de la serrure

Bon, c’est pas la première fois que je fais ce genre de truc, et je dois pas être le seul. Bref, ce n’est certes pas la découverte du mois, mais c’est une démarche qui m’attire assez et le faire en vue d’une publication ne manque pas d’attrait ! Enfin, Pour résumer l’idée de l’article, il s’agissait de jouer le jeu puisque Poitiers ne possède pas son explorateur attitré, ou, tout du moins, puisqu’il est assez discret pour ne pas se vanter de ses exploits sur la toile. Rédigé en urgence car programmé à la dernière minute, il me fallait trouver trois lieux correspondant vaguement à la définition de la jungle bonne à explorer et m’y insinuer sans préparation. Autant dire qu’ils ne sont donc pas de la plus grande originalité et que l’intrusion n’y est pas un grand exploit. En fait, c’est même plutôt catégorie p’tits bras. Mais, encore une fois, ce n’est qu’un prétexte pour photographier. Au menu, donc : le sommet de la fameuse « vierge nazie » qui domine notre belle ville, les abords de l’ancien hypermarché de Fontaine et l’étage inoccupé du lycée des Feuillants. Trois lieux, trois ambiances, comme dirait l’autre. A vous de juger.

(ps : ci-dessous, quelques liens pour vous remplir les mirettes et vous faire une plus juste idée du phénomène. Bien entendu, vous n’êtes pas obligés de comparer mes photos avec les leurs, dont beaucoup sont magnifiques. Je m’incline bien bas quand je les regarde…)

http://www.urbex.fr

http://www.forbidden-places.net

Numéro du magazine Bouge? où figure cet article, à télécharger

< Diaporama, ici >

La ville derrière un grillage

Publicités

5 Commentaires

  1. laurence dit :

    Me revoilà pour un petit tour à Poitiers vu de derrière.Comme toujours , j’ai mes petites préférées.La 2, la 4, la 6 et la 12, pour les jeux de lumière, les prises de vue sous des angles hors normes et pour le choix de l’heure.Poitiers la nuit , vu d’en haut nous donne l’impression d’une ville différente. La 12 présage un grand danger sur la ville……..genre film Américain.Les photos des lieux désert , donne vraiment l’impression d’un cataclysme , une fin du monde , ou les lieu aurait été abandonné à la vas vite.
    Merci pour ce tour d’horizon , car je ne connais Poitiers que de jour.

    J'aime

  2. Nathalie dit :

    C’est par le forum ibrikcafe que j’ai découvert ton site de photographie. ça tombe bien, j’adore faire des photos et je suis de Poitiers (plus maintenant mais je suis pas loin). Si ça t’intéresse de faire des photos exploration urbaine, j’ai encore un lieu qui est pas mal et qui fait glauque à Poitiers. Il se situe en face du cinéma Le dietrich. J’ai eu la chance de pouvoir voir l’étage de l’ancien rectorat quand il était abandonné mais malheureusement, je n’avais pas d’appareil photo sur moi.
    Merci pour ces photos

    J'aime

  3. lepasduchatnoir dit :

    Ah oui l’ancien rectorat… J’y ai pensé une fois mais c’est en travaux depuis un certain temps maintenant. Ca vaut peut-être encore le coup, remarque, si ceux-ci ne sont pas trop avancés.

    J'aime

  4. Nathalie dit :

    Je me suis mal exprimée. L’ancien rectorat est maintenant rénové je crois.Je te parlais surtout d’un autre bâtiment. Si tu vois l’entrée du Dietrich, ce sont les bâtiments en face. Il y a des grillages mais je crois qu’on peut y passer.

    J'aime

  5. lepasduchatnoir dit :

    D’accord… A côté du gymnase ? J’irai jeter un oeil, merci pour le tuyau. J’ai aussi d’autres idées derrière la tête, on verra bien si c’est réalisable !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s