Les Accroche-coeurs : toute une ambiance

Spectacle de feu

Un moment de folie. Comme pour un carnaval, une fois l’an, la ville d’Angers change de visage. On oublie le quotidien et le monde se retourne, la folie devient la norme, les rues se transforment. Cette année, le thème choisi par la compagnie Jo Bithume, organisatrice de l’événement, était Anges et Démons. Angevins et visiteurs allaient être pris au milieu d’une bataille sans merci, étape ultime de la guerre éternelle que se livrent les forces du bien contre le mal. Comme chaque année, les visiteurs étaient invités à se déguiser ou du moins arborer un signe distinctif pour choisir leur camp.

Ange volant

Les Accroche-coeurs, ce n’est pas un festival d’arts de rue classique. Ici, point de multitude de spectacles différents sans rapport aucun mais tout un folklore, une histoire, une épopée. Sur le programme, point de liste de représentations mais des rendez-vous durant lesquels les spectateurs sont témoins d’une page de l’histoire. Le public y est convié sans savoir ce à quoi il va assister, la surprise est le maître-mot. L’histoire de Gilbert Bodin sert de fil rouge, il est celui qui reçut l’illumination des anges et devra mèner les démons à la défaite. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu… Parti d’un réel élément historique (la fameuse tapisserie de l’Apocalypse conservée au château d’Angers), ce délire de feu et de plumes plonge dans l’humour et la poésie. Un feu d’artifice de plume, des anges en échasses, des démons serial-défécateurs, une équipe de scientifiques désinfecteurs, des renifleurs couverts de boue, des anges volants et un leader mégalomano-kitsch qui préside à l’ensemble. On ne vient pas voir des spectacles mais c’est toute une ambiance qui s’impose, explosant dans une conclusion orgiaque, célébrant la vistoire des démons, de la luxure, de la joie de vivre sur la pureté guindée-kitsch et prétentieuse des anges. Un bémol : pour en profiter, il faut vraiment s’y impliquer, aller à tous les rendez-vous et vraiment y passer son week-end. Le programme n’était pas très clair, certainement pour garder intacte la surprise mais il désorientait un peu le spectateur. Passer de temps en temps pour piocher un spectacle de temps à autre peut s’avérer décevant, parce qu’il y a beaucoup de monde et que souvent, les spectacles ne sont savoureux que compris dans l’ensemble du folklore. C’est toute une ambiance.

Le site du festival : http://www.angers.fr/index.php?id=52984

Le site de la compagnie Jo Bithume : http://www.compagniejobithume.com/fr

< Diaporama, ici >

Affiche
Publicités

5 Commentaires

  1. :o) Je m’en doutais déjà un petit peu …

    Qu’on régressait au Moyen Âge !.. Hihihihi !

    Je vois que tu n’as pas fait « TAPISSERIE », à Angers !

    49 ToFs à commenter !
    Avé touâ, on a fait ses trente cinq heures le premier jour !

    Je reviendrais donc les commenter après m’être régalé à prendre le temps de les savourer.

    BravoMerciBisouuus et pour les LIENS zôssi !

    papoo.net

    J'aime

  2. laurence dit :

    Bonsoir Olivier.
    Je suis en train d’écouter la chanson :Somewhere over the rainbow sur le blog d’un certain Papounet, tout en regardant tes photos et j’ai trouvé que la photo 5, la danseuse féérique allait bien avec la musique.j’ai l’impression de voir ses gestes…. (c’était le premier flash back…)
    Nouveau coup de Pub, et hop de retour sur ton blog.

    je vois qu’à Angers, l’humour est de rigueur, il ferait bien de descendre dans nos contrée un peu frileuse.On a bien ,le Coup de chauffe à Cognac, mais c’est plus bon enfant.

    La première, est très belle avec son jeu de lumière sur les anges….j’ai envie de chanter  » les anges dans nos campagnes », chanson de noël.
    La 7 m’éclate, j’aurai aimé le suivre sur son engin, moi la folle du volant…..je sais ,c’est pas bien…!!!
    Les musiciens prennent un réel plaisir à jouer…..là ,j’entends Louis Armstrong et sa trompette.
    La 19, c’est ça ,les accroche coeurs……mais je croyais ,qu’il y en avait queue deux !!!… Excuse ,j’ai de mauvaises fréquentations…
    La 23, un briquet, qui plairait bien à mon fils, lui qui bricole tout mes appareils……
    La 25 et 24, ange et démon….au regard lointain.
    La 29, boue ou chocolat……je crois que je préfère la deuxième !!!
    De la 30 à 35, l’eau et le feu……Passion éteinte…passion brulante pour le jeu.
    De la 36 à la 43….Peggy la cochonne…,ils ont l’air de bien prendre leur pieds avec leur pichet « good michel « !!!, c’est super, de les voir s’amuser.

    Je pense que tu as passé un bon weekend, à prendre ces super photos.
    Au moins ,on ne pourra pas dire, on n’y était pas………
    Merci pour ce petit moment de délire.
    Laurence

    J'aime

  3. laurence dit :

    La 13 c’est envolé, je la redépose, où elle était.

    La plume est l’interprète de l’âme: ce que l’une pense, l’autre l’exprime.
    Don Quichotte (1605-1615)
    Citations de Miguel de Cervantès.

    je n’avais pas vu que j’avais fait une mauvaise manip…….plus vite fait à défaire qu’à faire.
    Correction faite.
    Amicalement.
    laurence

    J'aime

  4. ASTRID dit :

    ANGES ET DEMONS un moment de folie oui … C’est extraordinaire…….. Les artistes vivent jusqu’au bout leurs personnages c’est magique… On est transporté par ce joli diaporama de photos dans un tout autre monde avec d’étranges créatures, des spectacles magnifiques tel que le feu d’artifice de plumes. Ensuite les différentes animations ont réussit a rythmer ce festival, le fait de pouvoir déambuler dans les rues et de toujours devoir garder les yeux ouverts pour ne jamais rien louper, m’a littéralement conquise. Il y a tellement de choses !!! Parfois ahurissantes … une explosion qui s’avère être l’élimination d’un démon, des anges drôlissimes….Il est vrai que d’un premier regard j’ai pu voir de la vulgarité mais après réflexion c’est là qu’on observe la grandeur du théatre de rue. Le festival « accroches-coeur » pousse la mise en scène au paroxysme pour que l’irréalité nous semble réelle. Finalement aurions-nous ressentit la farce, la sournoiserie, l’extravagance du mythique démon s’il n’y avait pas eu cette prise de risque? Pour moi c’est un super festival, je suis aux anges…
    La photo n°5 est mon coup de coeur « un ange dans le ciel » (sourire)
    Merci pour les liens.
    A bientôt pour de nouvelles aventures

    J'aime

  5. bibiche1202 dit :

    J’ai toujours admiré le monde artistique .pour des raisons,que je saurais réellement définir, sans doute pour leurs capacités à « entrer dans la peau « d’un autre ,et avec souvent grand talent
    ils paraissent si naturels , C’est phénoménal.
    cette ballade m’a impréssionnée et même fait un peu peur(certains personnages sont diaboliques) Mais ils cotoyent de jolis personnages .Finalement ,cette rue est bien représentative de la vie en société
    Mes goûts me portent à préfére la photo numéro 5 ,8 et 14 pour la musique
    Bravo..nicole

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s