Le palais des ombres

Presque déserte, la foire se donne des airs d’un grand train fantôme. Les fumées jaillissent, zébrées de lasers, et enveloppent les rares passant d’une brume passagère. La musique résonne contre les caravanes. Les grands manèges tournent sans les cris des passagers affolés. Les flaques sont fatiguées d’attendre que quelqu’un leur marche dedans et cachés dans cabine, les guichetiers ressemblent à des gnomes dont on perçoit les mouvements furtifs sans vraiment les voir. La foire aux plaisirs finissante expire.

< Diaporama, ici >

Foire aux plaisirs

Publicités

7 Commentaires

  1. laurence dit :

    Bonjour Olivier,
    Est ce la pluie qui a fais fuir les badauds ?
    j’aime bien les jeux de lumières ,surtout la 5 et 14…..la roue tourne.

    Extrait d’une chanson de Zaho :

    la roue tourne

    J’ai les pied sur le sol
    Mes rêves guides mes pas
    Donc si je veux je vole
    au dessus de mes tracas
    Les gents qui me désolent
    Non,mes yeux ne les voient pas
    car c’est la vie qui donne
    ce qu’elle réserve à chacun…………

    je souhaite que la grande roue de la vie ,t’apporte tous le bonheur que chacun est en droit d’espérer.

    Bonne journée
    Amitié
    Laurence.

    J'aime

  2. :o) BEL ARTICLE !.. (et magnifique commentaire de Laurence !)

    La FÊTE FORAINE est un bon champ d’expérience photographique, cela ne t’as pas échappé :

    Saisir et fixer le mouvement, la lumière et produire une image subliminale comme l’œil ne saurait le faire pour obtenir des œuvres presque abstraites et fantastiques …

    J’ai immédiatement trouvé spectaculaire et saisissante la PHOTO 7 où l’éclairage des grandes colonnes en pierre calcaire de la Place des Quinconces les font apparaître comme dorées à la feuille pour constituer une monumentale entrée à ce qui est en fait, pour l’essentiel, une fête de l’argent , où l’on paye systématiquement pour s’amuser, même si l’entrée est libre…

    L’effet de cette prise de vue en contre-plongée accroit encore la sensation de majesté de ces monuments, auquel s’ajoute aussi l’effet du défaut de parallaxe pour donner une représentation non seulement féérique de la scène, mais aussi hollywoodienne et caricaturale !..

    Les lumières vives dans la nuit noire font inévitablement penser aux illuminations de Las Végas, capitale mondiale des jeux d’argent, ainsi qu’aux casinos à l’intense activité nocturne …

    Tout ceci, en cet endroit-là, laisse songeur …

    En effet, l’on ne peut s’empêcher de penser qu’en ce lieu précis naquit Aliénor d’Aquitaine, il y a 887 ans, en son palais médiéval de l’ Ombrière aujourd’hui disparu …

    Guillaume, son grand-père, fut le premier TROUBADOUR ( poète et chansonnier ) de toute l’Histoire et sa sœur Marguerite développa les arts festifs et poétiques en Champagne, si j’ai bonne mémoire … ( Hihihihi )

    C’était le temps des débuts des arts non religieux, non « sacrés », et de la FÊTE…
    … Après une longue nuit millénaire depuis les derniers romains !
    Évidemment, la FÊTE était davantage culturelle et moins populaire …

    Aujourd’hui, le revenu minimum et les jeux télévisés, en marge de la fête, ne sont pas sans rappeler le célèbre  » panem et circenses  » ( du pain et des jeux ) du peuple romain …
    Heureusement, si le fonds est resté identique, la forme a bien changé !..

    Quand à … La FÊTE :
    Tes photos montrent bien que l’argent est descendu dans l’arène !

    Cependant, si  » les flaques sont fatiguées  » ( Hihihihi ), les porte-monnaies le sont aussi, apparemment, en ces temps de crise :
    Il n’y a pas foule sur tes images !..

    BRAVO et à très bientôt !
    Biiisouuuuuuuuuuus !
    Papou.net

    J'aime

  3. ASTRID dit :

    Oh les jolies photos !!Un véritable rayon de soleil en ces jours gris…….
    Palais des ombres….mais …lumineux , j’adore……. merveilleux souvenirs ..L’atmosphère magique de l’enfance …J’aime les fêtes foraines, surtout la nuit tombée, toutes ces couleurs, ces odeurs sucrées et les ritournelles (chez moi on dit une » frairie »..) beau spectacle traditionnel de rue pour la joie des petits et des grands… un enchantement…Par contre dommage qu’il n’y ai plus de chevaux de bois (le caroussel) ça s’était un manège fantastique …et triste que les gens désertent petit à petit ces lieux enchanteurs tout comme le cirque…
    Merci pour ce petit moment féerique

    J'aime

  4. nad55555 dit :

    de beaux souvenirs d’ enfance pour moi
    quand les manèges venaient pour la fêtes des Rosières !!!!!!
    8 jours de fête pour le village @ cette époque
    magnifique photo
    Merci

    J'aime

  5. pouic dit :

    moi j’aime pas les foires. mais j’aime beaucoup tes photos.

    J'aime

  6. bibiche1202 dit :

    Ce monde là a toujours représenté celui de la féérie. J’ai toujours aimé et adore encore.. Les souvenirs sont impérissables . les musiques ,l’ambiance . les odeurs de crêpes ,les saveurs des bonbons, tout est là .. Comme si celà s’était passé hier.. dommage que ce monde périclite ,car nos petits enfants n’auront pas de si beaux souvenirs.Et ce sont autant de métiers qui se perdent.Joli diapo . Chaque image me parle beaucoup..Merci pour ce bel hommage..nicole

    J'aime

  7. laurence dit :

    Un petit coucou des Charentes……petite visite sur ton blog, pour voir si dès fois ,il n’y aurait pas de nouvelles photos.
    Peut être aura t’on la chance de voir Bordeaux sous les guirlandes !!!!
    Bon courage et bonne continuation.
    Amitié
    Laurence

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s